Escale n°3

La troisième escale a été réalisée dans le cadre du projet MINA 93, une recherche pluridisciplinaire conçue en partenariat entre l’Institut Convergences Migrations et le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. Les données présentées sont principalement issues du travail de recherche de Julien Long, membre du projet MINA 93 qui a travaillé sur le dépouillement de près de 400 dossiers de jeunes isolés étrangers passés par l’Aide sociale à l’enfance de la Seine-Saint-Denis entre 1990 et 2018. Son travail en histoire et en sociologie s’intéresse aux trajectoires des jeunes, aux espaces vécus de cette migration et à l’évolution des formes d’emprises politiques sur les jeunes isolés étrangers en Europe depuis la fin du XXe siècle. Julien Long interroge l’expérience migratoire comme une stratégie face aux difficultés socio-économiques et familiales et comme une singularisation, c’est-à-dire une recherche identitaire et statutaire, favorisant une construction de soi valorisée comme un modèle de réussite. Enfin, une partie des données d’archives a été complétée par des ateliers de cartographies sensibles proposées par Émeline Zougbédé et Nora Al Qadim, auprès de jeunes étrangers pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance de la Seine-Saint-Denis.

 

 

 

 

 



Citer ce billet
Mathias Gardet (2022, 19 octobre). Escale n°3. Réfugier Enfance Violence Exil. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tjwe

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search