Présentation et programme du colloque

Dans le contexte des recherches historiques sur les génocides, le sort des enfants est souvent traité exclusivement d’un point de vue adulte mettant l’accent sur leur statut de victimes de la violence. Or, la perspective de l’enfant, victime et témoin de la violence génocidaire, se trouve souvent délaissée au prix d’interrogations d’ordre plus général. De ce point de vue, l’enjeu du colloque consiste à mettre en relief la perception propre de l’enfant soit comme victime de la persécution des nazis, soit comme témoin de la catastrophe ou soit comme enfant-bourreau dans le cas de Rwanda.

Le but principal du colloque sera d´ouvrir un dialogue interdisciplinaire entre les chercheurs franco-, anglo- et germanophones spécialisés dans le domaine de l’histoire et de la représentation des génocides. C’est la volonté d’un savoir sur la diversité des expériences des enfants pendant les génocides qui constitue le point de départ de nos réflexions. Une des questions centrales à laquelle les contributions cherchent à donner une (première) réponse concerne les stratégies et les formes de représentation du traumatisme de la violence génocidaire dans les témoignages et textes analysés.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search